SPLITTING TWAIL?

George R.B. Galindo

Abstract


Periodizations are political acts. They produce temporalities that do not necessarily coincide with chronology. TWAIL (Third World Approaches to International Law) scholars have generally endorsed the division of TWAIL into two generations. Whereas TWAIL I was composed by scholars that thought and wrote about international law during the decolonization process, TWAIL II began at the end of the 1990s. Although there are common features between the generations, a number of differences are also identified and emphasized by TWAIL II scholars. In this article, I advance the argument that such periodization is problematic for four reasons: anachronism, progressivism, a difficult self-identification of past third world legal scholars with TWAIL and the image made of TWAIL by non-TWAILers. Instead of periodizing TWAIL in two successive generations, I argue that identifying it as part of a larger tradition of third world international legal scholarship is more productive for the inner coherence of the intellectual movement and, consequently, for its success in the international legal academia.

 

Périodisations sont des actes politiques. Ils produisent des temporalités qui ne coïncident pas nécessairement avec la chronologie. Les chercheurs des TWAIL (Third World Approches of International Law) ont généralement approuvé la division des TWAIL en deux générations. Considérant que les TWAIL I était composé par les savants qui pensaient et écrit sur le droit international pendant le processus de décolonisation, les TWAIL II a commencé à la fin des années 1990. Bien que l'on suppose qu'il y a des traits communs entre les générations, un certain nombre de différences sont également identifiés et souligné par les chercheurs des TWAIL II. Dans cet article, je avance l'argument que cette périodisation est problématique pour quatre raisons: l'anachronisme, progressisme, une auto-identification difficile des anciens juristes du tiers monde avec les TWAIL et l’image des TWAIL par des non-TWAILers. Au lieu de périodisation dans deux générations successives, je soutiens que l'identifiant comme partie d'une grande tradition juridique international du tiers monde est plus productif pour la cohérence interne de ce mouvement intellectuel et, par conséquent, de son succès dans le milieu universitaire juridique international.


Full Text:

PDF


DOI: http://dx.doi.org/10.22329/wyaj.v33i3.4886

Copyright (c) 2017 George R.B. Galindo